Recherche dans le blog

Nouveaux produits

Le passage de Justin Cronin

Catégories : Chronique d'une Unseelie

Tome 1 : Le passage

Tome 2 : Les Douze

Tome 3 : La cité des miroirs de Justin Cronin

Pendant cette lecture, j'ai écouté l'album de Gustavo Santaolalla, The last of us, musique d'ambiance post- apocalyptique

Pour se procurer les livres : Lien

" Tout ça a disparu, maintenant, complètement disparu. Et les étoiles. Parfois je pense que c'est ce qui me manque le plus, de voir les étoiles comme dans le temps d'avant. De la fenêtre de ma chambre, je regardais par-dessus les toits des maisons et des immeubles et je les voyais, ces points de lumière dans le ciel, accrochés là comme si Dieu lui-même avait décoré le ciel pour Noël. Ma maman me disait les noms de certaines des étoiles, et elle me disait que si on les regardait assez longtemps, au bout d'un moment, on commençait à voir des images là-haut, des choses simples, comme des casseroles, des gens et des animaux. Je pensais qu'on n'avait qu'à regarder les étoiles, et Dieu était là-haut. Comme si on le regardait en face. Pour bien le voir, il fallait qu'il fasse noir. Peut-être qu'il nous avait oubliés, mais peut-être que non. Peut-être que c'est nous qui l'avions oublié, quand on ne pouvait plus voir les étoiles. Et pour dire la vérité, c'est la seule chose que je voudrais revoir avant de mourir. "

Résumé

Il y a un siècle, le monde a sombré dans le chaos. Une épidémie, dont l'origine ne fut jamais identifiée, a transformé l'homme en mutant et réduit la civilisation à néant. Les derniers représentants de l'humanité vivent en colonie, luttant jour après jour pour survivre. Surgie de nulle part, une jeune fille vient à leur rencontre. Elle semble avoir 14 ans.

Elle en a cent de plus.

Elle est venue sauver le monde.

Lors de la publication du Passage, Stephen King déclare: « Lisez les quinze premières pages et vous serez accro. Lisez les trente suivantes et vous vous retrouverez au beau milieu de la nuit, plongé dans votre lecture. Lisez ce livre et le monde réel disparaitre. »

Mon avis : 

L'auteur nous entraine dans un monde post-apocalyptique effroyable avec ses 3286 pages découpés en 3 tomes. Certaines scènes sont violentes, il s'y dégage une horreur constante. C'est une aventure humaine très détaillée. L'écriture est immersive et métaphorique mais les nombreuses descriptions qui peuvent paraitre longues rendent le récit réaliste et humaniste. Le rythme est soutenu, l'intrigue est très prenante. Ce combat entre la foi , l'envie de vivre en fait un livre à part. Nombreux sont les personnages mais un lexique en fin de chaque livre permet de se situer sans s'y perdre. Les points de vue différent  à chaque chapitre si bien que les personnages prennent vie, sont réalistes et touchants.

Amy la fille de nulle part à un coté attendrissant et poursuit son évolution dans les 3 livres.

La première partie du tome 1, Le passage décrit les prémices du virus et son évolution. La deuxième partie se déroule 1 siècle plus tard dans une colonie de survie où il est question de liens familiaux. La troisième partie les deux intrigues se rejoignent et n'en font plus qu'une où il est question de survie.

Le deuxième tome, les douze, relate la chasse des 12 leaders viruls, l'instinct de survie avec des thèmes et des réflexions sur les guerres humaines, la résistance, la collaboration et les camps de concentration. L'auteur distille avec brio les liens les plus insignifiants sur plusieurs tomes.     

Le troisième tome, la cité des miroirs, l'auteur nous raconte l'histoire d'une humanité au travers ses différents personnages, le combat. Il ressort de cette saga un message d'amour, de questionnement sur l'humanité, une renaissance poignante et merveilleuse. 

Un auteur à découvrir de toute urgence !

Les Contes d' Elfëllía

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)