Recherche dans le blog

Nouveaux produits

  • " Commande personnalisée "
    " Commande personnalisée "

    Modèle : Collier Plaqué or 3 microns Description : Collier Ailes de Fée...

    58,25 €
  • " Mystèris "
    " Mystèris "

    Modèle : Pentagramme artisanal Description : Pentagramme de protection...

    33,25 €
  • "Vague tropicale "
    "Vague tropicale "

    Modèle : Bougie féerique artisanale Description : Bougie naturelle à la...

    15,75 €
  • "Jardin de Fée "
    "Jardin de Fée "

    Modèle : Bougie féerique artisanale Description : Bougie naturelle à la...

    15,75 €
  • "Citronnelle "
    "Citronnelle "

    Modèle : Bougie féerique artisanale Description : Bougie naturelle à la...

    15,75 €
  • " Neïeïss "
    " Neïeïss "

    Modèle : Boucles d'oreille plaqué or 3 microns Description : Boucles...

    24,92 €
  • " Neïeïss "
    " Neïeïss "

    Modèle : Collier Plaqué or 3 microns Description : Collier Ailes de Fée...

    54,08 €
  • " Démétrius "
    " Démétrius "

    Modèle : Collier Argent 925 Description : Collier Ailes de Fée crée à...

    41,58 €
  • " Orseïs "
    " Orseïs "

    Modèle : Boucles d'oreille Argent 925 Description : Boucles d'oreille...

    16,58 €
  • " Thesoeïa "
    " Thesoeïa "

    Modèle : Boucles d'oreille Argent 925 Description : Boucles d'oreille...

    16,58 €
  • " Edrãhïr"
    " Edrãhïr"

    Modèle : Boucles d'oreille plaqué or 3 microns Description : Boucles...

    24,92 €
  • "Occam's razor"
    "Occam's razor"

    Modèle : Boucles d'oreille Argent 925 Description : Boucles d'oreille...

    16,58 €

" Comment le dire à la nuit "

Catégories : Chronique d'une Unseelie

Comment le dire à la nuit, écrit par Vincent Tassy,

  aux éditions du chat noir

Extrait

"— Tu aimerais que je te libère, n’est-ce pas ? lui chuchota t-elle en se penchant à son oreille. Je suis désolée, je ne peux pas. Ta peau est si blanche. On dirait une page vide, une page où je pourrais écrire une histoire, une histoire folle, et oublier mon ennui."

Résumé

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

Avis

Un conte macabre où la romance est couleur de pluie, C’est la beauté de la noirceur, de l’amour, du vide dans toute sa profondeur et sa splendeur mis en lumière et en relief par la sublime plume de Vincent Tassy. Le sombre est beau et transcendant. La tristesse est belle. C’est avec justesse que l’auteur nous décrit la douleur, la souffrance, l’inanité, s’enroulant d’abord tout doucement autour de nous comme un voile malléable à en devenir palpable. Puis au fur et à mesure que l’on tourne les pages, les ressentis sont de plus en plus forts, de plus en plus intenses, de plus en plus violents, ancrés et enfouis au plus profond de nous - mêmes. Le texte est teinté d’une douce mélancolie rose. Les mots chantent comme une sonatine prêts à se briser. L’écriture est très imagée et poétique ou l’on entend encore résonner une infinie tristesse une fois le livre posé. Mais c’est beau, on en redemande encore...

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)